Liste des articles UX

Comment mener un audit sur l’architecture de l’information

By 19 juillet 2018 No Comments

Qu’est ce que l’audit d’architecture de l’information ?

Il s’agit d’analyser la manière dont est organisée, catégorisée, classifiée, hiérarchisée l’information sur le site : De cette analyse, on comprend comment la navigation a été conçue (par rapport aux objectifs du site, par rapport au tunnel de conversion).

La pertinence de l’architecture de l’information doit aider l’utilisateur cible à naviguer sur le site, trouver l’information cherchée et finaliser les interactions souhaitées.

Les réflexions autour de l’architecture de l’information influent logiquement sur la structuration des bases de données.

Cette analyse est intimement liée à la stratégie de communication définie sur le site.

Comment architecturer efficacement et de manière pertinente ses contenus

 

Architecture de l’information : Mode d’emploi

Celle-ci passe par trois étapes:

  • Énumération.
  • Catégorisation.
  • Structuration.

Énumération

On liste les contenus (nouveaux, mis à jours) qu’on souhaite afficher sur les interfaces.

Dans un premier temps, il s’agit de tous les lister sans aucun ordre, juste les mettre les uns en-dessous des autres.

Catégorisation

On catégorise ces contenus (méthode du tri par carte souvent utilisée), par univers / catégories, par types de contenus.

Une fois qu’on a listé l’ensemble des contenus disponibles, on commence à les catégoriser. Toutes les formes de catégorisation sont bonnes à prendre car elles peuvent apporter des idées d’innovation auxquelles on n’avait pas pensé. Il faut être exhaustif dans son approche.

L’analyse des sites concurrents est bien évidemment une source d’inspiration, donc non n’hésitez pas à regarder ce que font vos concurrents.

 

Priorisation

Une fois que la catégorisation est effectuée, vient la phase de priorisation des contenus : Quels contenus prioriser et donc hiérarchiser et pourquoi (l’identification des volumes de recherche mensuels sur Google par mot clé peut aider à prioriser. Par exemple « téléphone mobile » est-il plus recherché que « iphone 5s »? Dans ce cas là, téléphone mobile serait le titre de la catégorie, et iphone 5s serait une sous-catégorie.

Cette organisation des contenus devrait correspondre (dans le meilleur des mondes) aux besoins des utilisateurs cibles, et au contexte du secteur dans lequel évolue le site.

 

Systèmes de navigation

L’objectif ici est de matérialiser l’organisation des contenus et définir comment lier les différents contenus entre eux et par quels moyens (liens, boutons, menus).

On définira donc la navigation primaire et la navigation secondaire.

 

Terminologies

L’objectif ici est de donner un nom, un titre aux pages, aux liens, aux boutons, aux menus, aux interactions afin que l’internaute comprenne où il va (on retrouve souvent des standards : accueil, panier, mon compte, mentions légales, cgv, cgu etc).

C’est un travail sémantique très important car il va conditionner la compréhension de l’utilisateur sur le site.

Cette sémantique dépend aussi de l’utilisateur cible. Elle ne sera pas la même entre un public d’enfants de 10 ans et un public d’experts comptables.

 

Systèmes de recherche

Il s’agit de permettre à l’utilisateur d’effectuer une recherche via un moteur de recherche interne. On définira les fonctionnalités du moteur, la localisation du moteur, le format de la page de résultats etc.

La qualité et la pertinence des réponses du moteur interne sont également très importants car ils influent directement sur la satisfaction de l’utilisateur.

La sémantique utilisée est également très importante dans la gestion des listes de résultats.

La navigation via le moteur interne s’avère très importante car elle fait partie intégrante des fonctionnalités du site et participe activement à l’expérience vécue par l’utilisateur.

 

Conclusion

L’objectif de l’audit est donc de s’assurer si ce travail d’architecture de l’information a bien été mené ou pas : Si il a du sens, est pertinent, et surtout si il correspond aux besoins, et à la maturité des utilisateurs cibles par rapport à l’utilisation des interfaces.

A l’issue de l’audit, nous aurons un ensemble de pour-actions priorisées et hiérarchisées visant à améliorer l’architecture de l’information. Selon la « gravité » de la situation les chantiers correctifs nécessaires seront plus ou moins lourds mais nécessaires, car au-delà des coûts de maintenance c’est la vie du site et du business qui sont en jeu.

C’est pour cela que je répète très souvent que les travaux de conception tels que l’architecture de l’information doivent être pensés en amont. Pensés  à la fin du projet, c’est déjà trop tard.

 

Et vous ? Comment gérez-vous votre architecture de l’information ?

nvidal

Author nvidal

More posts by nvidal

Leave a Reply