Liste des articles UX

Comment se préparer au Google Mobile Index First

By 17 juillet 2018 No Comments

Depuis Octobre 2017, Google a activé le Mobile Index First aux US au niveau du domaine lui-même et non page à page. Tous les éléments de réponses sur cette nouvelle révolution de Google sont ci-dessous.

 

Qu’est ce que le Mobile Index First de Google?

Parce que le Google Mobile Index First est une révolution dans le monde du référencement naturel, il doit être bien travaillé en amont.

Jusque maintenant, Google indexait par défaut la version desktop (visible sur écran d’ordinateur) de votre site. De fait, le travail de référencement s’effectuait essentiellement sur la version desktop.

Google a décidé de changer de fusil d’épaule : Il commence désormais à indexer la version mobile d’un site.
C’est une évolution lente et progressive mais nécessaire lorsqu’on observe l’évolution des usages.

 

Pourquoi cette bascule vers le Mobile Index First?

Cette bascule semble répondre à un besoin de Google de s’adapter aux évolutions des usages : Le web de 2018 ne ressemble vraiment pas au web du début des années 2000.
En effet, on ne peut que constater l’explosion des équipements en mobile dans le monde (principalement en Asie et en Afrique).
Le trafic mobile a d’ailleurs dépassé le trafic desktop dans le monde depuis 2015 (En France, le trafic mobile est encore au-dessus du trafic mobile, plus pour très longtemps).
Cette évolution implique la mobilité des utilisateurs (on navigue sur son mobile n’importe où).
Google a donc dû s’adapter à ces nouveaux usages en ayant une approche « Cross-Device ou Multi-Support ».
Enfin, l’émergence de l’AMP (Accelerated Mobile Pages) de Google prouve son souhait d’héberger les contenus progressivement dans son cloud.

Quand la bascule a-t-elle commencé ?

 

Officiellement Google a commencé son évolution vers l’index mobile depuis fin Octobre aux Etats Unis (elle a été avancée puisque selon les dernières annonces de Google, elle devait avoir lieu courant 2018).

On peut recevoir dès maintenant des messages de la Search Console nous indiquant que Google prend désormais entièrement en compte la version mobile de notre site.

 

 

Comment Google considère que votre site est prêt pour la bascule (ou non) ?

 

Les conditions de la bascule dépendent de la validation de nombreuses conditions techniques et ergonomiques et non de la part du trafic mobile sur le trafic global (comme on pourrait logiquement le penser).

Attention, cher lecteur n’ayez crainte, cette bascule va s’opérer dans les mois / années à venir. Google va vous laisser le temps de peaufiner votre version mobile.

En attendant il va rester sur l’indexation de votre version desktop.

En quoi cette bascule est lourde de conséquences ?

La version mobile de votre site va devenir la version par défaut présente dans l’index de Google.
Tout le trafic, interactions et conversions vont être générées via cette version.
Vous avez donc tout intérêt à bien travailler cette version.
Souvent, on considère qu’afficher la version mobile de son site en Responsive Web Design suffit.
Et bien non, ce n’est qu’un début.
En effet, Les usages différent entre mobile et desktop :
– L’ergonomie mobile diffère de la version desktop (attention aux ascenseurs latéraux, taille des textes, boutons à la place des liens textes).
– L’architecture de l’information sur mobile diffère également de la version desktop : On n’affiche pas le même volume d’information sur mobile ou desktop.Tout simplement sur mobile, il faut faire attention à :
– La navigation mobile.
– Les erreurs d’ergonomie mobile.
– L’expérience vécue par l’utilisateur.
Il faut communiquer efficacement avec ses utilisateurs cibles, susciter une émotion, répondre efficacement à leurs attentes, fournir ainsi une offre de service efficace.

A noter que Google continuera de prendre en compte le contenu « caché » de la version desktop (on part du principe que la version mobile ne peut et ne doit afficher que les éléments essentiels et indispensables de la page).

Les contenus entre mobile et desktop doivent être synchronisés (login par exemple), de telle sorte que le user peut naviguer entre les deux devices facilement.

Scénario 1 de la bascule Mobile : Votre site est en Responsive Web Design.

Le design de la page s’adapte à la largeur de l’écran (les points de rupture sont définis au moment de la conception des templates). Les url ne changent pas, et ne sont pas dupliquées.
Enfin il n’y a pas de détection du type de device nécessaire.Google recommande d’utiliser un site en version responsive web design. Si cela est possible, n’hésitez pas à migrer votre site mobile vers la version responsive (plus facile de gérer un site plutôt que deux).Le « seul » travail réside dans l’adaptation du contenu au device mobile.

Scénario 2 de la bascule Mobile : Dynamic serving

 

Il s’agit du même fonctionnement qu’avec le RWD (Responsive Web Design), sauf que le code source s’adapte, afin d’alléger la version mobile.

Le travail d’adaptation du contenu sur le device mobile reste le même que pour le Responsive Web Design.

Scénario 3 de la bascule Mobile : Votre site a une version mobile non optimisée (site mobile à part)

Les conséquences de rester sur une version mobile non optimisée (moins riche que la version desktop, moins travaillée ou moins mise à jour) peuvent s’avérer à long terme catastrophiques (fortes pertes de trafic et conversions à prévoir).
Si c’est le cas de votre site, n’hésitez pas à revoir entièrement la conception de votre version mobile (navigation, contenu, interaction, expérience utilisateur) et à migrer votre site mobile vers le site desktop, lui-même en responsive design.

Scénario 4 de la bascule Mobile : Vous n’avez pas de version mobile.

La solution est très simple : prévoyez-en une.

Quels sont les critères de classement sur le nouveau Mobile Index First ?

 

– Temps de chargement des pages (Les mobinautes sont encore plus impatients que les internautes, et une vitesse de chargement trop lente risque de dégrader les positions de votre site dans les listes Google).

– La qualité de l’expérience vécue par l’utilisateur (ergonomie, affichage et hiérarchisation des contenus, navigation, taille des contenus, facilité de lecture).

– Qualité des contenus.

Quels sont les aspects structurels à prendre en compte lors de conception de la version mobile ?

– Sitemap.
– Robots.txt.
– Search Console.
– Duplication de contenu.
– Temps de chargement.

– Format des url.

– Balises de correspondance entre la version mobile et desktop.
Desktop vers mobile :
[ link rel= »alternate » media= »only screen and (max-width: 640px) » href= »http://m.example.com/page-1″]

Mobile vers desktop :
[link rel= »canonical » href= »http://www.example.com/page-1″>]

– Balise View-Port (afin d’adapter l’affichage du contenu quelque soit le device).
meta name=viewport content= »width=device-width, initial-scale=1″

Quels sont les aspects templating à prendre en compte lors de la conception de la version mobile ?

– Fil d’Ariane.
– Balises méta.
– Balise H1.
– Balises Hn.
– Microdata.
– Contenu éditorial.
– Boutons Call To Action.
– Liens internes.
– Versions /amp.
– Attribut alt.
– Volume de pixel entre deux lignes de texte, volume de pixels entre deux paragraphes.
– Liens au format bouton (plus facile à cliquer avec un pouce).

Rendre votre version mobile « utilisable » : Que faut-il faire ?

– Avertir le mobinaute des notifications, alertes, et mises à jour via le canal haptique (vibreur).
– Limiter si possible l’utilisation du clavier.
– Permettre aux mobinautes d’identifier les éléments cliquables.
– Les mobiles recèlent de tout un tas de fonctionnalités qui peuvent être utilisées sur le site mobile.
– Adapter au contexte d’utilisation du user: jour ou nuit, bruit ou silence (prévoir des chartes graphiques différentes).

Rendre vos versions mobile et desktop compatibles : Que faut-il faire ?

Valider la compatibilité mobile des pages grâce à l’outil « Test d’optimisation mobile ».

Tester le temps de chargement.

Tester également va Dareboost.

Maintenant à l’action

Vous avez à disposition désormais beaucoup d’informations vous permettant de préparer sereinement la bascule vers le Mobile Index First.
Où en êtes-vous ? Avez-vous déjà commencé ? Votre site a-t-il déjà fait la bascule ?
nvidal

Author nvidal

More posts by nvidal

Leave a Reply