Liste des articles SEO

Principes de navigation et SEO

By 30 mai 2018 No Comments

Principes de navigation et SEO

 

Comment mettre en place une navigation efficace et pertinente sur son site ?

 

L’objectif de cet article est de lister les différents éléments constituant la navigation de votre site.

 

Le fil d’Ariane (ou chemin de fer)

Il est en général afficher au-dessus du h1. Il correspond au positionnement de la page dans l’arborescence, il indique le niveau de profondeur de la page.

Par exemple : Accueil > Univers > Catégorie > Sous-catégorie > Produit. Accueil > Catégorie > Article.

Il permet d’avoir une navigation remontante sur la page, et surtout il sert à l’internaute pour se repérer dans le site : où il se trouve, dans quel univers. Il est possible d’ajouter le microdata breadcrumb list au fil d’Ariane.

On reproche au fil d’Ariane de ne pas correspondre au contexte de navigation de l’utilisateur (surtout en ergonomie). Ajouter les liens vers les pages vues précédemment ou correspondant à un contexte de recherche est tout à fait possible.

On parle alors de parcours contextualisé selon là où je suis (utile en ergonomie).

 

Gestion du footer

Celui-ci est par définition positionné en pied de page, tout en bas de page donc. Il n’a pas d’intérêt à être un doublon du header mais plutôt à afficher des liens « secondaires », tels que : Mentions légales. CGV. CGU. Confidentialité. Contact. Recrutement.

Si le contexte de la page le permet, on peut s’en servir pour afficher des liens de navigation vers des pages connexes, complémentaires.

 

Navigation à facette / Système de filtre

Sur les pages listes des sites e-commerce, on trouve des blocs de liens permettant d’affiner sa recherche en filtrant par exemple par : Couleur. Taille. Prix. Marque. Fabricant. Revendeur.

L’utilisateur peut naviguer sur la page et personnaliser sa recherche selon ses souhaits. A son niveau, le système de filtre ne change rien, son expérience reste la même. Attention toutefois, le système de tri peut générer des pages sans résultats selon le volume de produits disponibles en base.

Côté SEO ce système de filtre peut générer des url à la volée qui n’auront pas d’intérêt à être indexées.

On va donc chercher à limiter le volume de pages qui pourront être identifiées par Google, crawlées et indexées. C’est donc un travail de minutieux qui tient compte du volume de recherche des requêtes.

Toutefois, cette considération sur l’indexation ou non des pages n’est pas aussi binaire que ça. Tout dépend aussi de l’expérience vécue par l’utilisateur sur ces pages filtres et le volume de conversions générées.

Par exemple la page « pantalon jaune homme Uniqlo » générée par le système de filtre sera traitée comme non indexable car trop précise et en duplication avec d’autres pages. Toutefois, elle peut générer des conversions en ayant un taux de conversions intéressant. Cette page sera donc intéressante pour le business du site, elle aura donc intérêt à être rattachée à la structure du site.

L’intégration de ce type de page est à voir a cas par cas selon la structure et l’environnement du site.

 

Blocs de liens

On peut les retrouver sur : Les fiches produits :     ce seront des liens vers des produits connexes / similaires / complémentaires.     On parle de navigation connexe (au même niveau de profondeur). Les articles :     ce seront des liens vers des articles connexes / similaires / complémentaires.     Là aussi il s’agit de navigation connexe. Les listes :     Il s’agira des produits ou articles correspondant à la liste.     Il s’agira également de produits ou articles connexes et complémentaires à ceux affichés dans la liste.     Il s’agira aussi de liens pointant vers d’autres listes plus ou moins proches.     On parle de navigation descendante et connexe.

La navigation remontante se fait au niveau du fil d’Ariane.

 

Gestion du menu

Il est la représentation graphique de l’arborescence du site. Quels sont les grands ensembles (les univers), puis les sous-ensembles (catégories et sous-catégories), puis les produits rattachés en base à ces catégories.

L’objectif du menu est de représenter les premiers niveaux de l’arborescence du site, et de servir de moyen de navigation principal du site.

Le menu doit être facile à utiliser, clair, précis, et surtout il doit correspondre au niveau de compréhension de l’utilisateur cible. On parle alors d’une architecture de l’information efficace et pertinente qui corresponde aux besoins de l’utilisateur.

Le mode de navigation dépend de la cible : Passer par le système de menu ou le champ de recherche. Voire même avoir les deux.

 

Le champ de recherche

Il s’agit d’un champ de recherche au-dessus du menu ou remplaçant le menu. L’utilisateur y tape sa requête. Sa requête abouti à une liste de résultats, affichant les résultats les plus pertinents pour sa recherche.

Le format de la liste de résultats est très important. Il doit correspondre le plus possible au format des listes existant dans la structure.

Mais surtout les résultats affichés (le mode de filtre opéré en base de données doit être efficace et répondre au contexte du site) doivent correspondre à la recherche de l’utilisateur. Il vaut mieux ne pas avoir de champ de recherche plutôt qu’un champ de recherche déceptif et inefficace.

 

Sémantique

Avoir des liens sur une page c’est bien, avoir des liens utilisant une sémantique pertinente et contextualisée c’est mieux.

A tous les niveaux de navigation, il convient d’avoir des textes de liens qui correspondent au contenu véritable de la page d’aterrissage, et aux besoins de la cible.

Par exemple, ne pas utiliser « puériculture » alors que la landing page choisie parle de « assiettes enfant 3-5 ans ».

 

 

nvidal

Author nvidal

More posts by nvidal

Leave a Reply